Comment faire un CV?

Hello,

En ce moment je suis en plein CV… Et oui, mon projet kubeek n’a pas pris donc du coup je le mets en stand by et on verra un jour si cela peux servir à quelqu’un quitte à revendre le concept.

Bref, comme j’ai pas mal galéré pour mon CV et que enfin c’est bon j’ai la méthode! Je vous la partage :)

  • Définition d’un CV

Je pense que vous savez tous que le CV est un document que vous allez présenter à une entreprise pour postuler à un poste par rapport à une offre ou une candidature spontanée. Mais le Cv est plus que ça! C’est une super carte de visite.

C’est aussi le premier contact avec un recruteur/cabinet de recrutement ou autre. Donc il est très important que celui ci soit accrocheur!!!

J’ai eu  l’occasion de lire des dizaines de CV à la suite (sans avoir la possibilité de passer des heures). Je peux vous garantir que les premiers vous y consacrer 2min et vous faites bien attention au contenu plus qu’à la forme mais qu’au 15ième vous ne regardez que la mise en forme pour juger si vous allez continuer et consacrer 2min à la lecture… et même comme ça, vous lisez en diagonale…

Le CV est un outils pour mettre en valeur les moments clés et les compétences de votre carrière, pour mettre en avant ce que vous voulez être! Donc faites attention à ne pas faire un simple listing historique de vos expériences.

De plus les CV sont lu par des RH ou des cabinets de recrutement qui ne sont pas ingénieurs et donc attention à modérer les termes techniques.

Le CV s’inscrit dans une démarche de communication et doit attirer l’attention du recruteur pour provoquer l’entretien afin d’en savoir plus (je sais c’est facile à dire).

Il faut que globalement votre CV soit compréhensible par votre voisine fan de Justin Bieber! :)

  • Définition de ton projet professionnel

Je ferai un autre article à ce sujet un peu plus tard mais dans les grandes lignes si ton projet n’est pas clair ça va transparaitre indéniablement dans ton CV. Donc quelques points clés à voir auparavant:

-Quel est le poste visé? le poste que tu veux faire par exemple « Responsable d’équipe », « Chef de produit »,… et donc pas nécessairement ce que tu es actuellement. Ca parait évident comme ça mais c’est important dans le CV,

-La taille et le secteur du type d’entreprise que tu vises, -Tes connaissances, aptitudes et compétences pour ce poste,

-Essaye de faire une fiche des compétences et réalisation pour chaque expérience. Le mieux c’est de prendre une feuille blanche par expérience et détaillez l’enjeu du poste, les problèmes et les solutions, les compétences, les technos, ce que tu as aimé et déplu.

  • Détails du CV

On rentre dans le vif du sujet.

Le CV c’est sur 1 ou 2 pages quand vous postulez à un poste. Quand vous avez plus d’expérience (notamment pour les boites de conseil) soyez synthétique et restez sur 2 pages.

Je sais c’est pas simple d’alléger son CV. On a l’impression de ne pas mettre en valeur toutes ses expériences. Mais rien ne vous empêche de faire un CV plus détaillé (donc plus de 2 pages) de toutes vos expériences que vous donnerez en entretien. Le maitre mot c’est aéré.

Si vous faites tenir votre cv en 1 page il faut que ce soit aéré. N’essayez pas de tout tasser pour que ça rentre en 1 page. A ce moment vous pourrez passer sur 2 pages.

Si vous êtes sur 2 pages, Il faut que la mise en forme soit homogène sur les 2 pages. De plus il faut que toutes les infos utiles soient sur la première page. Comme je disais c’est le premier coup d’oeil qui vous permettra que le RH mettra votre CV dans le « tas intéressant » ou « deuxième choix  si rien ne correspond dans le premier tas« .

Bon maintenant rentrons dans les rubriques de votre CV

  • Bandeau Titre du CV

C’est simple! à gauche un bloc coordonnées(nom, prénom, adresse, tel, mail) + age (juste l’age) + lien Viadeo + lien linkedin.

Ensuite dans le même bandeau, au milieu, le Poste ciblé en gras et la font la plus grande de votre CV(c’est l’accroche principale!!!!). Juste en dessous en font normale votre diplôme Arts et Métiers ParisTech + autres (15ans de management, Anglais courant, mobilité géographique, durée d’expérience…).

Pour finir sur le bandeau, à droite, une photo couleur de vous en posture professionnelle. Donc costume cravate (faut que ça se voit bien sur la photo de même que votre tête), photo nette, souriez mais pas trop sous risque de passer pour quelqu’un de pas sérieux ou de bête…

  • Expérience Professionnelle

ou Parcours professionnelle avec pour chaque poste occupé:Dates (Début + fin), Intitulé du poste, raison sociale de l’entreprise (nom), lieu de travail, effectif entreprise/site, domaine/secteur d’activités + Type produit/service, missions principales/activités associées au poste puis descriptif des activités, résultats données chiffrées.

par exemple:

Jan 2009 à Juin 2012 – Nom de l’entreprise – poste (site et effectif)

Missions:

-Encadrement ……

-Initialiser la démarche lean machin….

Réalisations:

2011: Gestion des risques

2010: Gain de 6 jours en production et de 100 à 200k€ de reduction de frais…

Attention ici il faudra faire apparaître en fil rouge ce que vous êtes et ce qui vous amène vers le poste ciblé. Et ça c’est pas simple pour ceux qu’on un parcours varié.

  • Formation

avec diplômes + formation continue + langues + connaissances informatiques

  • Centres d’intérêt

Vie associative, loisirs: musique (concerts?) /sports(compétition?), activités culturelles, voyages…

  • En conclusion

Le CV c’est quelque chose de pas simple et il est très dur de se détacher de certaines de ses expériences. Le CV est un document de communication et il ne faut pas hésiter à se mettre en valeur pour la cible que vous visez quitte à faire part du détail de vos expériences lors de l’entretien!

Quelques mots clés de cet article:

-> « aéré » et « homogène »

-> « Accroche » de l’intitulé du CV

-> « fil rouge » qu’il faut faire apparaitre en correspondance avec le poste ciblé

 

Voilà je te souhaite bon courage dans la mise à jour de votre CV et votre recherche de boulot ;)

 

michoo 42

Développer sur minecraft (MacOsx + Netbeans)

Hello,

Je viens de découvrir Minecraft, j’ai mis un peu le temps à comprendre comment marchait ce jeu (je suis vieux…). J’ai regardé des videos de kikoolol (d’ailleurs c’est super rude de se faire expliquer par un gosse en qui est loin de muer, j’ai souffert pour vous) et donc j’ai passé ma journée hier + ma nuit + ce matin pour faire un tour d’horizon. Et je trouve ça finalement très marrant! Car il y a vraiment pas mal de possibilités de modification.

En effet, le java ça se décompile très facilement même quand c’est obfusqué (c’est une protection qui consiste à renommer toutes les variables et méthodes en des noms super simple par exemple MethodDeOuf() devient a(), ce qui rend la lecture difficile).

Et donc je vous ai fait un petit tuto pour décompiler et paramétrer minecraft sur netbeans

 

1) Téléchargez la dernière version sur http://mcp.ocean-labs.de/index.php/MCP_Releases, pour pou c’était la version 726. Décompressez tout ça dans un répertoire temp sur votre bureau par exemple

2) Récupérez les dossiers de votre minecraft que vous avez acheté sous mac ça se trouve dans /Users/votrenom/Library/Application Support/minecraft/bin et ressources.Mettez les dans temp/mcp726/jars/

3) Récupérer le minecraft_server.jar (sur le site de minecraft) et le mettre dans temp/mcp726/jars/

4) Dans le répertoire temp/mcp726/ lancez ./updatetemcp.sh pour mettre à jour les fichiers pour résoudre l’obfusquation

5) Dans le répertoire temp/mcp276/ lancez ./decompile.sh
Maintenant vous avez les sources !

6) Lancez netbeans, créez un nouveau projet « minecraft », dans les propriétés rajouter

-les sources qui se trouvent dans temp/mcp726/src/minecraft

 

-veiller à être en java 1.6 (perdez pas de temps ya pas de solution pour le moment pour 1.7) Pour cela il faudra peut être rajouter la librairie java de votre systeme (/System/Library/Java/JavaVirtualMachines/1.6.0.jdk/Contents/Home un truc du genre)

-rajouter les librairies qui se trouvent dans temp/mcp276/jars/bin/

-rajouter les arguments qui vont bien dans mon cas:

MainClass: net.minecraft.client.Minecraft

Arguments: mettez votre username (je reviendrai dessus un peu plus tard

VM Arguments: -Xincgc -Xms1024M -Xmx1024M -Djava.library.path= »/Users/fred/Desktop/minecraft/mcp726/jars/bin/natives »

 

7) Et donc là ca devrait le faire vous pourrez lancer minecraft et le debugger :)
Le « username » c’est au cas où vous auriez un server minecraft de lancé et que vous cherchiez à vous y connecter. Je n’ai pas réussi à me connecter avec mon compte officiel pour trouver la solution faudrait regarder un peu plus en détail l’authentification voir modifier le server (début de piste https://github.com/search?q=minecraft+launch&type=Repositories&ref=simplesearch)
Bref si sur votre serveur vous voulez vous connecter tout en concervant l’evolution je vous conseille de modifier le server.properties l’option online-mode en false (online-mode=false)

Et voilà… à j’oubliais!

si vous compilez et générez le jar (repertoire dist) voici la commande pour lancer à la main

/System/Library/Java/JavaVirtualMachines/1.6.0.jdk/Contents/Home/bin/java -Xincgc -Xms1024M -Xmx1024M -cp « ../lib:../lib/*:../minecraft.jar:../lib/jinput.jar:../lib/lwjgl.jar:../lib/lwjgl_util.jar » -Djava.library.path=./natives -jar minecraft.jar username

Sinon dans temp/mcp726/ vous retrouverez la commande ./reobfuscate.sh puis ./recompile.sh (je n’ai pas testé car je n’en ai pas besoin et à mon avis ça va pas marcher car je suis en jdk 1.7…)et après vous pourrez refaire le jar, remplacer le minecraft original,etc…

 

Voilà après il y a plein de tutos sur le web pour créer vos armes, objets, mondes,…

par exemple ici

 

So Enjoy!

Bidouille et pin

Hello,

 

Si comme moi vous avez gardé plein de matos électronique et qu’il vous arrive de vouloir bidouiller mais sans connaitre le détail des connectiques… Pour vous faire gagner du temps, il y a un catalogue relativement complet qu’il est toujours bien d’avoir sous le coude.

http://pinouts.ru/

 

 

So enjoy!

Arduino AT328p-pu et UsbAsp en C

Bonjour,

 

Je me suis demandé comment programmer directement un microcontroleur Atmel sans avoir à passer par Arduino et son bootloader. J’ai travaillé sur un AT328p-pu (vraiment celui qui se trouve sur un arduino)

Je me suis donc acheté sur ebay une petite clé usb asp pour rien avec frais de port offert. Autant dire qu’ils sont quand même balaise pour faire de l’électronique aussi peu chère…

Cette clé usb est basée sur http://www.fischl.de/usbasp/ où vous retrouverez le schéma de cablage.

En plus de cette clé vous aurez besoin de:

1x  ATMEGA328P-PU

1x  Crystal  16 MHz

2x 22pF

2x  10Kohm 1% 1/4W resistor (one for reset, one for input switch)

1x  300ohm 1% 1/4W resistor (limitation of current of LED)

1x  LED

1x  L7805CV   (+5Vdc regulator) pour l’alimentation en 5v

2x  100uF (Filter capacitor) pour l’alimentation en 5V

 

Au passage voici le pinout du microcontroleur

Pour la connection attention c’est compliqué… le MISO au MISO, le MOSI au MOSI, 5V au 5v, le GND au GND et le /RST au /RST…

 

Donc ensuite, sur votre ordinateur, sur votre os linux préféré, ici, archlinux (mais sa doit être similaire sur d’autres distributions)

Installez les applications qui vont bien

pacman -S avr-gcc avr-binutils avr-gdb avr-libc avrdude

Pour faciliter la suite vous pouvez installer « sudo »

pacman -S sudo

vous devrez modifier le fichier /etc/sudoers en décommentant %wheel ALL=(ALL) ALL

Voilà après ce sera plus simple. Donc ensuite, on va essayer avec un programme super simple blink de la led 13.

 

Voilà un exemple de code « blink.c »

#include <avr/io.h>
#include <util/delay.h>

enum {
 BLINK_DELAY_MS = 1000,
};

int main (void)
{
 /* set pin 5 of PORTB for output*/
 DDRB |= _BV(DDB5);

 while(1) {
  /* set pin 5 high to turn led on */
  PORTB |= _BV(PORTB5);
  _delay_ms(BLINK_DELAY_MS);

  /* set pin 5 low to turn led off */
  PORTB &= ~_BV(PORTB5);
  _delay_ms(BLINK_DELAY_MS);
 }

 return 0;
}

 

Pour compiler:

avr-gcc -mmcu=atmega328p -Wall -Os -o blink.elf blink.c

Ensuite:

avr-objcopy -j .text -j .data -O ihex blink.elf blink.hex

Pour uploader:

avrdude -p m328p -c usbasp -e -U flash:w:blink.hex

Voici quelques commandes supplémentaires pour le fun:
pour dumper la flash

avrdude  -c usbasp -p m328p -U flash:r:blinkdump.hex:i

pour dumper l’eeprom:

avrdude  -c usbasp -p m328p -U eeprom:r:eedump.hex:i

lire les fusibles:

avrdude  -c usbasp -p m328p -U lfuse:r:-:h -U hfuse:r:-:h

Au passage un lien pour calculer les fusibles

http://www.engbedded.com/fusecalc/

 

Maintenant que le microcontroleur est programmé il faut vérifier si notre programme fonctionne.

Pour mettez en place un oscillateur et une led comme suit:

 

Puis il n’y a plus qu’à  alimenter votre microcontroleur +5v et GND. Et voilà!!!

 

Maintenant vous pouvez développer vos propres applications en C, dumper, uploader,…

 

So enjoy!

Anodiser une pièce

L’anodisation est un procédé industriel qui peut etre assez complexe, il en existe plusieurs variantes selon l’effet recherché, celle ci a pour avantage d’etre simple, pas prise de tete et de rendre tres honorablement.
materiel:

-un bol (non métallique) ou petit recipient-de l’eau-de l’acide sulfurique, attention!!! (à la droguerie du coin, à auchan ou au casto).

-une barre de graphite (tiré d’un gros crayon de maçon par exemple) (casto-leroy…)

-2 pinces croco (mag d’electronique)

-du fil electrique souple (1mm² suffisent)

-des chutes d’alu pour les tests (du tube ou de la tige)

-de l’encre scolaire-du scotch d’ecolier (pas necessaire pour les premiers essais)

-une alim entre 12 et 24V (ou avec des accus en série)

-de la toile emeri fine (grains 600 env)

-une éprouvette (bien pour les tests, une fois qu’on a compris on peut prendre autre chose + grand)

Tout d’abord il faut savoir ce que c’est qu’une anodisation:

l’aluminium a la propriété en s’oxydant de se recouvrir d’une pellicule plus ou moins épaisse: l’alumine qui offre un état de surface bien plus dur que de l’alu pur. L’anodisation est un « forcage » de cette oxydation. On peut aussi (et c’est ce qui est assez interessant) colorer une piece en aluminium.

Methode: Remplir le bol d’eau puis ajouter doucement (pas d’eclaboussures) 3 ou 4 cuillères à soupe d’acide (euh c’est une manière d’indiquer la dose, attention l’acide surtout si tres concentré attaque le métal, donc à la cuillère plastoc sinon ;)). L’acide permet une meilleure conductivité de l’eau et « mange » un peu l’alu.Bien préparer la pièce en alu, poncage fin, degraissage, bain d’acide pur (gaffe hein!) si endroits inaccessibles au poncage.Cabler les pinces crocos sur les pôles de l’alim via les fils.(Attention aux cours jus!, pas de contact entre les 2 pinces une fois cablées).Agripper une pince croco (pole -) à la mine graphite, plonger la mine dans la solution d’acide, ne pas y plonger la pince (elle est en métal…)Agripper la piece en alu (une tige d’alu sera parfaite pour debuter) au pole + . La plonger dans la solution d’acide elle aussi, attention ne pas faire toucher la mine et la piece en alu (tjrs à cause des cours jus).
Il doit y avoir un léger degagement gazeux c’est normal, il ne doit pas etre trop important quand meme. S’il est trop important reduire la tension (à 12V il peut ne pas y avoir de micro-bulles, donc le processus sera + long). Une fine couverture de bulles collées à la mine de graphite indique un courant correct. Ceux qui ont un amperemètre pourront verifier : entre 20 et 100mA par cm² d’alu à traiter. Enfin à la louche ca marche aussi :D La concentration en acide joue aussi (je suis déjà allé jusqu’à 1/3 d’acide pour 2/3 d’eau ca marche aussi ;))Laisser trempouiller entre 15 et 45 minutes selon la vivacité de la réaction.
Sortir de la solution, rincer la piece sous l’eau claire (attention les doigts qd meme en sortant la piece, ca fait pas fondre les doigs mais ca irrite si on s’acharne, les lunettes de protections sont les bienvenues et les lavages de mains réguliers aussi ;)) Vous pouvez observer une difference de brillance entre la partie qui trempait et la partie qui ne trempait pas. Secher la pièce.
Maintenant la coloration :Pour exemple on va prendre de l’encre rouge, facile à trouver. « Egorger » plusieurs cartouches dans l’éprouvette (1/4 de l’eprouvette suffit). Vous pouvez vérifier que la partie traitée de l’alu absorbe l’encre alors que la partie non traitée la laisse glisser.Plonger la partie traitée dans l’éprouvette, attention le niveau ne doit pas exceder la moitié, vous allez vite comprendre pourquoi.. ;).Mettre l’éprouvette sur le gaz, en bougeant un peu, pour ne pas chauffer trop fort et ne pas faire peter l’eprouvette (incliner un peu l’éprouvette, ne chauffez pas là où il n’y a pas de liquide et ne tourner pas l’eprouvette vers vous). Attention des que ca commence à bouillir le niveau monte tres vite et risque de gicler, non seulement ca tache mais surtout ca brule ! allez y doucement quoi ;).Laissez bouillir (fremir suffit) 5 minutes.Sortir la piece sans se bruler (enfin sauf si vous aimez… ;))Rincer la piece, oh miracle la piece reste colorée !Vous pouvez verifier la différence de dureté de surface en faisant glisser un lame de scie à metaux sur la piece, coté traité et coté non traité.
Chimiquement que s’est il passé ?Pendant la phase d’ « electrolyse » la surface de la piece s’est oxydée et a formé des cristaux d’alumine. Ces cristaux ressemblent à du nid d’abeille, plein de petites alvéoles creuses. Ce sont ces alvéoles qui absorbent la teinture et rendent la surface « mouillante ».La phase d’ébullition dite de « colmatage » referme ces alvéoles, la teinture restant piégée dedans !Cette couche d’alumine va proteger et colorer vos petites pièces en alu ;)Par contre attention si vous voulez re-anodiser une piece en alu déjà anodisée (ou oxydée) il faut enlever la precedente couche, et là pas de secret faut poncer ! Voilà pourquoi j’insiste sur la propreté de la pièce à traiter. De meme ne pas toucher la partie traitée entre l’electrolyse et le bain de colorant, les doigts étant gras on verrait votre empreinte digitale une fois le bain de coloration effectué ;).Comprendre le mécanisme chimique permet de ne pas faire n’importe quoi et permet entre autre d’expliquer pourquoi des pigments trop gros n’arriveront pas à colorer l’alu : parce qu’il n’arriveront pas à rentrer dans les alvéoles.
Pour ceux qui commencent à maitriser la technique vous allez pouvoir aller plus loin :Enrouler une bande de scotch autours du tube avant electrolyse, l’enlever apres. On obtient une limite nette. Proceder au bain, appreciez le resultat ;) On peut ainsi colorer une meme pièce avec des couleurs differentes ! On peut faire des masques avec des formes variées (tattoo, lettres….). Des masquages avec vernis divers (à ongle ?) doivent etre possibles, verifier simplement la compatibilité avec l’acide.

 

Maintenant ya plus qu’a!

Voilà donc faites attention, je ne pourrai pas être tenu responsable d’une mauvaise utilisation de votre part.

 

So enjoy! et merci milouse!

Installer un serveur Glassfish

 

-Téléchargez la dernière version de Glassfih

-Vérifiez que java est bien installé (console>java -version). S’il ne l’est pas il faudra l’installer évidemment…

-Créez un répertoire où vous stockerez Glassfish (on l’appellera install_dir)

-Décrompessez le fichier zip dans ce répertoire

-Pour lancer le serveur console>install_dir/bin/asadmin start-domain

-Pour permettre d’ouvrir l’interface d’administration depuis un autre ordinateur (erreur Secure Admin must be enabled to access the DAS remotely)
°start Glassfish

°console>install_dir/bin/asadmin enable-secure-admin

°restart Glassfish

-Lancer l’interface d’administration « http://adresse:4848″ en local ou depuis un autre ordi

 

Pour finir, si vous rencontrez un problème de password et que vous voulez le remettre à zéro

De base le password admin est « changeit » ou « adminadmin »Pour le reset:

console> cd glassfish3/glassfish

console> touch /tmp/password.txt

console> chmod 600 /tmp/password.txt

console> echo « AS_ADMIN_PASSWORD= » > /tmp/password.txt

console> echo « AS_ADMIN_NEWPASSWORD=newadminpassword » >> /tmp/password.txt

console> bin/asadmin –user admin –passwordfile /tmp/password.txt change-admin-password –domain_name domain1

console> rm /tmp/password.txt

console> bin/asadmin start-domain

 

Et voilà.

So Enjoy!

 

Bluetooth Serial avec UART et arduino

Hello,

Je suis en train de travailler sur un arduino et j’aimerai pouvoir communiquer avec lui à l’aide du bluetooth. Donc je suis parti voir du côté d’ebay fournisseur de composant élec à un prix intéressant. et j’ai trouvé ça.

Et donc voilà après réception de ce petit appareil  voilà venu le temps du paramétrage.En général, par défaut, la clé est paramétrée en: 9600, N, 8, 1. Son code pin par défaut est: 1234.

Si vous voulez modifier ça, il faut la connecter à un un port série. Pour faire ça, ils font aussi des clés usb to rs232 très bien faites pour rien.

Et donc dans le terminal
screen /dev/ttyUSB0 9600
(pour quitter ctrl+A)

Mais ça ne marche pas top du coup je vous conseille la console arduino, elle est toujours bien pratique
(Attention pas de caractère de fin!!)

Attention aussi il faut que la clé bluetooth ne soit pas apairée avec un appareil.

Voici donc les commandes de bases pour le paramétrage:

  • Pour vérifier que la connexion est présente

AT     réponse:OK

  • Pour set le baudrate pour faciliter la discussion..

AT+BAUDx    réponse:OKxxxxxx
où x est un numéro indiquant le baudrate
1-1200bps
2–2400bps
3–4800bps
4–9600bps
5–19200bps
6–38400bps
7–57600bps
8–115200bps
9–230400bps
A–460800bps
B–921600bps
C–1382400bps

  • Pour changer le nom de votre device

AT+NAMExxxx   réponse: OKsetname

  • Pour changer le code pin de pairage

AT+PINxxxx   réponse:OKsetPIN

quelques infos supplémentaires
Pin definition :

* PIO8 connects with LED cathodea with 470ohm series resistor in between. LED NEGATIVE connects to ground. It is used

to indicate the module state. After powered on, flashing intervals differ in different states.
* PIO9 is used to control LED indicating paring. It will be steady on when paring is successful.
* PIO11, module state switching pin. HIGH -> response to AT command; LOW or floating -> regular work status.
* With build-in reset circuit, reset is completed automatically after powered on.
* Steps to set to MASTER:
* Set PIO11 HIGH with a 10K resistor in between.
* Power on, module comes into AT Command Response Status
* Open HyperTerminal or other serial tool, set the baud rate 38400, 8 data bits, 1 stop bit, no parity bit, no Flow

Control
* Via serial port, send characters « AT + ROLE = 1 r n »,if successful, return « OK r n », where r n is carriage return.
* Set PIO11 LOW, re-power, then in Master state, automatically search for slave module and connect.

 

et voilà maintenant vous pouvez connecter votre clé BT à un arduino et vous amuser à communiquer en Serial :)

 

So Enjoy!

icones et xcode 4.5…

Hello,
Depuis la dernière version de xcode, il n’y a plus d’outils graphique pour nous aider à générer des icônes… Maintenant faut le faire à la main… mais c’est pas grave on est barbu et on aime ça.

Donc créez un répertoire « icon.iconset » dans votre projet où vous mettrez toutes les icones suivantes:

icon_16x16.png
icon_16x16@2x.png
icon_32x32.png
icon_32x32@2x.png
icon_128x128.png
icon_128x128@2x.png
icon_256x256.png
icon_256x256@2x.png
icon_512x512.png
icon_512x512@2x.png

Attention! pas de 64 (il faut qu’au total il n’y ait pas plus de 10 fichiers – CGImageDestinationCreateWithWriter)
et pour info le 128×128@2x a la même taille que le 256×256 donc tous les fichiers @2x font deux fois leur taille.

Ensuite depuis votre terminal

iconutil -c icns projet/icon.iconset

et voilà vous avez généré un beau fichier icon.icns que vous pourrez glisser/déposer dans votre projet xproj. Après dans votre plist vous pourrez préciser le nom du fichier icon: icon.icns

voilà so enjoy!

Construire un cyclorama

Hello,

 

Si jamais vous souhaitez faire des photos de vos projets comme dans un studio et ne pas être gêné par les ombres des coins de mur, il vous faudra un cyclorama.

 

Donc voici comment en construire un facilement

http://www.adafruit.com/blog/2010/08/25/how-to-take-great-photos-of-your-projects-the-adafruit-photo-tutorial-by-johngineer/

 

puis un vrai de malade:

 

ou sinon une présentation bien plus sympathique :)

Musique libre dans un film

Bonjour,

 

Vous souhaitez mettre un petit bout de musique dans votre video? Pas un rond? Pensez à la musique libre:

http://dig.ccmixter.org/

http://freemusicarchive.org/search/?quicksearch=&search-artist=Artist&search-curator=&commercial=1&video=1&sort=track_interest

 

Sinon si vous avez un peu d’argent:

http://www.jamendo.com/fr/

 

Puis si vous avez du temps créez votre musique vous même ! ;) garageband, ableton,…

 

So enjoy!