Category Archives: Hack

Installer Cyanogen et kali sur un Samsung Galaxy note 2

Hello,

Je cherchais un truc dans mes tiroirs quand je suis tombé nez à nez avec un Samsung Galaxy note 2 que ma femme avait mis de côté après l’achat d’un nouveau tel. Du coup j’ai oublié ce que je cherchais et je me suis amusé avec ce très bon téléphone :)

Donc j’ouvre la bête voir ce qu’il y avait dedans et là re-surprise je trouve une  carte micro SD de 64Go… comment dire c’est juste fou comment peut on abandonner cette petite chose là!!!

Je regarde donc ce que je peux faire rapidement et là je tombe sur Kali. Pour faire suite à mon précédent article sur kali sur mon macosx je me dis parfait je me lance!

 

Tout d’abord il faut être root de son android (tant qu’à faire, hein sinon c’est pas drôle) et je me dis au passage je vais lui faire une petite cure de jouvance avec la dernière release de Cyanogen.

là je tombe sur un tuto tout fait

Donc tout d’abord téléchargez et installez heimdall un outils qui va pouvoir écraser le rommanager d’origine avec clockwork (à télécharger ici).

Donc il suffit de démarrer le téléphone  avec Volume Down, Home, & Power accepter le disclaimer, brancher le câble USB à votre ordi possédant heimdallpuis lancez la commande:

heimdall flash –RECOVERY recovery-clockwork-6.0.4.3-n7100.img –no-reboot

Débranchez l’usb er rebootez en mode recovery Volume Up, Home, & Power (moi j’ai un peu galérer mais ça a fonctionné peut être que adb reboot recovery le ferait aussi)
Vous pouvez rencontrer des problèmes.

« ERROR: Claiming interface failed! ». Alors il faut désactiver le drivers USB.

Sur mac

sudo kextunload -b com.apple.driver.AppleUSBCDC;

sudo kextunload -b com.apple.driver.AppleUSBCDCACMControl;

sudo kextunload -b com.apple.driver.AppleUSBCDCACMData;

Ou bien si vous avez installé Samsung Kies:

sudo kextunload -b com.devguru.driver.SamsungComposite;

sudo kextunload -b com.devguru.driver.SamsungACMData

sudo kextunload -b com.devguru.driver.SamsungACMControl

 

 

téléchargez la version que vous souhaitez  sur l’excellent site de cyanogen

ensuite démarrez en mode recovery (adb reboot recovery )
Volume Up, Home, & Power

backup and restore histoire de ne pas se retrouver comme un couillon.
Vidage des données wipe data/factory reset.

Sur votre ordi poussez la version de cyanogenmod avec adb

adb push update.zip /storage/sdcard1/

une fois terminé reboot system now

et vous devriez avoir une rom toute neuve et être en super utilisateur

Ensuite installez google apps

maintenant vous avez un système fonctionnel et vous pourrez télécharger les applications suivantes
vnc viewer, linux deploy, WiFi Keyboard (pour pouvoir agir plus facilement au clavier)

Maintenant il faudra formatter votre carte sd en ext4 sur votre linux préféré autrement débrouillez vous. Moi le exFat ça l’a pas fait mais je n’ai pas poussé. En tout cas du fat32 vous pourrez pas avoir une image de plus de 4Go.
Vous pourrez ensuite l’insérez dans votre téléphone puis dans la fenêtre console

$ su

# chown media_rw:media_rw /mnt/media_rw/sdcard1

# chmod g+w /mnt/media_rw/sdcard1

et cela vous permettra d’avoir accès en écriture sur la partition en ext4 de votre sdcard :)

maintenant vous pourrez suivre un tuto pour installer kali en toutes tranquillité (chez korben )
faites une partition de 15000MB sinon il fera par défaut 4Gb et vous serez beaucoup trop juste…

Voilà vous pouvez lancer kali sur votre mobile…mais ce n’est pas parfait vous vous apperceverez qu’elle est quasi vide… il vous faudra faire une mise à jour

sudo apt-get update

sudo apt-get install kali-linux-full

sinon si vous voulez faire d’autres packages  moi je me suis juste installé kali-linux-web c’est suffisant pour mes besoins.

 

Voilà c’est là que ce termine ce tuto et c’est là que commence vos bidouilles :p

 

So enjoy!

 

RTL SDR – la clé à l’écoute

Bonjour,

Je me suis acheté un petit joujou pour geek :)

FM-DAB-DVB-T-USB-DVB-T-RTL2832U-R820T-Support-LINUX-WIN7

une clé usb pour recevoir la tv et la fm vous allez me dire. Ouais et alors …

Et bien c’est bien plus que ça!! Car depuis quelques temps est apparu des applications qui permettent d’exploiter pleinement ces clés usb sur une grande plage de fréquence.
Donc vous pouvez imaginer plein de choses… Si vous manquez d’idées jetez un oeil ici car il se passe pas mal de choses sur les ondes :)
Pour commencer on va s’amuser à écouter les avions. En effet il faut savoir que les avions émettent tout un tas d’information (vitesse, altitude, position…) sur les ondes et n’importe qui peut écouter.Pour cela il vous faudra une clé RTL/SDR que vous trouverez très facilement chez amazon ou sur ebay. Les mots clés: SDR et Realtek RTL2832U. Après il n’y a plus qu’à brancher installer 2-3 drivers et application pour visualiser sur une belle map google les avions qui circulent aux alentours.ScreenArticleSDRVous pouvez l’installer sur Mac OSX et sur linux sans problème après sous windows je vous laisse vous débrouiller.Ici on va traiter notre cas sur linux (sur Mac avec macport ça se fait facilement)On va donc récupérer un petit logiciel qui s’appelle dump1090 (1090 c’est pour la fréquence)

git clone https://github.com/antirez/dump1090

j’ai dû installer au préalable cmake, libboost, librtlsdr-dev et usb-1.0 pour pouvoir compiler, vous aurez sûrement d’autres choses à installer  (je suis sur Kali) pour vous inspirer regardez ici ou ici

donc un petit cmake dans le répertoire de dump1090. Vous verrez il n’y a pas beaucoup de fichier. Je pense que vous pourrez même facilement rentrer dans le code source pour vous l’approprier et faire d’autres choses. Un projet d’école intéressant.

Bon maintenant vous pouvez lancer l’application. Il y a plusieurs mode. Un mode classique qui va vous afficher dans le terminal tous les avions au dessus de votre tête. Intéressant mais pas très fun.

Il y a un deuxième mode qui vous permet d’afficher en temps réel la position de l’avion sur google map :)

./dump1090 –net –net-ro-port 31001 –net-http-port 8080

et vous n’aurez plus qu’à vous connecter avec votre navigateur préféré sur http://127.0.0.1:8080 et vous verrez ce que l’on voit un peu plus.

pour plus de détails sur les commandes disponibles regardez sur le github d’antirez

Voilà un petit projet fun que vous pourrez perfectionner en mettant une antenne plus adaptées mais surtout voyez ce projet comme un cas d’école intéressant pour rentrer dans la rtl sdr. Le code source n’est pas inacessible donc amusez vous à le modifier. Il y a tellement de possibilités!!

 

So enjoy!!

 

 

 

 

Installer Kali sur un macbook pro mid-2012

Bonjour,

Voici un petit article pour reprendre contacte avec vous car depuis cet été il y a eu pas mal de changement dans ma vie perso… Je vous passe les détails, mais aujourd’hui je me retrouve à Montréal à faire mes petites bidouilles ;)

Donc ma problématique aujourd’hui, c’est que Mac Osx c’est bien mais dès que je veux aller plus loin depuis la dernière version Mavericks, je n’arrête pas de tout casser :)

Certes je ne suis peut être pas doué ou Mavericks n’est pas encore assez mûre ou je ne sais quoi… mais depuis quelques temps je regardais du côté de l’oeil Backtrack qui aujourd’hui s’appelle Kali avec intérêt tout du moins par curiosité sur la sécurité.

Bon je ne suis pas très rassuré ou très confiant de basculer toutes mes données personnelles sur un ordi avec comme os Kali… mais en même est ce que ça n’a jamais été un risque avec les autres os…

 

Bref, arrêtons de trop réfléchir et commençons à agir!

 

Pour commencer il vous faut une clé USB 4Go au moins ça devrait suffir.

Remarque: la peur de ne pas pouvoir revenir en arrière est présente mais après tous les essais, j’ai constaté que du moment où vous ne trifouillez pas la partition de boot et de restore de la machine, vous pourrez toujours faire un restore complet.Avec une simple connexion internet (wifi et peut être ethernet) avec un simple cmd-R au démarrage vous pourrez réinstaller MacOsx.

 

1)  Sur votre Mac , depuis l’utilitaire de disque créez une seconde partition de la taille que vous voulez faire votre OS.

disk-utility-partition1

Vous pouvez la créer en fat32 si vous voulez mais de toute façon à l’installation de Kali vous la reforméterez .

Attention si votre disque principal est crypté ce tuto ne marchera pas. J’ai fait pas mal d’essai et du coup je me suis résigné à remettre mon disque en non crypté car autrement faut écrire sur la partition EFI du mac et donc il y avait un risque de “fucker” (expression montréalaise qui m’est chère aujourd’hui) la récupération de l’os

2)  clé usb

On va utiliser Unetbootin pour installer Kali sur la clé usb car les commande dd qu’on trouve sur le tuto ne permettent pas d’installer un EFI

– Téléchargez l’iso de Kali sur leur site internet

– Installez Kali sur la clé usb avec Unetbootin

– Sur la clé, créez un répertoire EFI dans lequel vous mettrez tous les fichiers ftp://mirrors.kernel.org/fedora/releases/18/Fedora/x86_64/os/EFI/

– il faudra modifier le fichier grub.cfg pour pouvoir lancer Kali

 

# Config file for GRUB2 – The GNU GRand Unified Bootloader
# /boot/grub/grub.cfg

# DEVICE NAME CONVERSIONS
#
# Linux Grub
# ————————-
# /dev/fd0 (fd0)
# /dev/sda (hd0)
# /dev/sdb2 (hd1,2)
# /dev/sda3 (hd0,3)
#
# root=UUID=dc08e5b0-e704-4573-b3f2-cfe41b73e62b persistent

set menu_color_normal=yellow/blue
set menu_color_highlight=blue/yellow

function load_video {
insmod efi_gop
insmod efi_uga
insmod video_bochs
insmod video_cirrus
insmod all_video
}

load_video
set gfxpayload=keep

# Timeout for menu
set timeout=5

# Set default boot entry as Entry 0
set default=0
set color_normal=yellow/blue

menuentry « Kali – Boot Non Persistent Mode » {
set root=(hd0,1)
linuxefi /live/vmlinuz boot=live noconfig=sudo username=root hostname=kali
initrdefi /live/initrd.img
}

menuentry « Kali – Boot Persistent » {
set root=(hd0,1)
linuxefi /live/vmlinuz boot=live noconfig=sudo username=root hostname=kali persistence
initrdefi /live/initrd.img
}

menuentry « Kali Failsafe » {
set root=(hd0,1)
linuxefi /live/vmlinuz boot=live config memtest noapic noapm nodma nomce nolapic nomodeset nosmp nosplash vga=normal
initrdefi /live/initrd.img
}

menuentry « Kali Forensics – No Drive or Swap Mount » {
set root=(hd0,1)
linuxefi /live/vmlinuz boot=live noconfig=sudo username=root hostname=kali noswap noautomount
initrdefi /live/initrd.img
}

menuentry « Kali Graphical Install » {
set root=(hd0,1)
linuxefi /install/gtk/vmlinuz video=vesa:ywrap,mtrr vga=788
initrdefi /install/gtk/initrd.gz
}

menuentry « Kali Text Install » {
set root=(hd0,1)
linuxefi /install/vmlinuz video=vesa:ywrap,mtrr vga=788
initrdefi /install/initrd.gz
}

 

 

Et voilà votre clé est prête à être démarrée sur OSX

 

3) Mettez la clé sur votre MacOSX démarrez le et restez appuyé sur la touche « alt » pour arriver sur le boot et vous verrez apparaître un disque dur qui s’appelle EFI. Cliquez dessus et lancez l’installation de KALI sur la partition créée précédemment!!!

4) Une fois que c’est fait, redémarrez votre Mac et bootez normalement, ça devrait démarrer sur Maverick.

5) Téléchargez rEFInd pour macosx/linux. http://sourceforge.net/projects/refind/files/0.7.6/refind-bin-0.7.6.zip/download

6) C’est une archive à décompresser sur son disque. Un petit

sudo chmod +x install.sh

pour donner les droits d’execution pour le fichier install.sh et lancez la commande depuis le répertoire d’installation avec le terminal

./install.sh –alldrivers

Voilà maintenant vous pouvez éteindre votre ordinateur. En redémarrant votre Os, vous devriez maintenant avoir un nouvel écran de boot de ce style. (désolé j’ai la flemme de faire des captures d’écran…. merci google image)

images

7) Surprise vous pouvez choisir votre distribution Kali et démarrer dessus. L’écran de login est un peu chelou, il faut saisir d’abord le login puis ensuite votre pass… enfin vous verrez. (la solution: il vous faudra créer un compte utilisateur autre que root pour qu’il vous propose directement des utilisateurs)

Deuxième et plus grande surprise tout marche out of the box!!!!! Je m’attendais d’après ce que dit les forum à devoir bidouiller le trackpad, la connexion wifi, l’acpi mais non tout marche directement!!!! (ma version de Kali est la 1.0.3)

kali-linux-menu

 

Pour personnaliser un peu le theme je vous conseille d’installer un utilitaire de perso pour  avoir  quelque chose de plus sympa

sudo apt-get install gnome-tweak-tool

Moi j’utilise un thème qui s’appelle Dorian:

http://gnome-look.org/content/show.php/Dorian+Theme?content=157200

À décompresser dans Usr/share/themes ;)

 

 

Dernières petites choses:

-pour la souris.

Allez dans le paramétrage et vous verrez dans la souris un onglet trackpad vous pourrez régler certains trucs.

Si vous souhaitez retrouver le mouvement naturel du trackpad MacOsx

dans le home du root. Créez un fichier .Xmodmap avec

pointer = 1 2 3 5 4 6 7 8 9 10 11 12

-pour les fonts qui ne sont pas très belle d’origine avec le gnome tweak tool vous pourrez changer ça mais auparavant faudra télécharger et installer des fonts supplémentaires déjà avec ça:

apt-get install ttf-liberation

Puis vous pouvez récupérer une typo idéale pour coder: inconsolata
http://www.levien.com/type/myfonts/inconsolata.html

 

Et voilà ready to hack!!!

 

 

liens d’inspiration de la bidouille

https://forums.kali.org/showthread.php?19266-How-to-install-Kali-with-EFI-and-dualboot-on-Macbook-Pro

https://wiki.archlinux.org/index.php/MacBook_Pro_8,1_/_8,2_/_8,3_%282011%29

https://forums.kali.org/showthread.php?19266-How-to-install-Kali-with-EFI-and-dualboot-on-Macbook-Pro

http://securitty.tumblr.com/post/54774007612/kali-linux-macbook-usb-boot-full-disk-encryption

 

Développer sur minecraft (MacOsx + Netbeans)

Hello,

Je viens de découvrir Minecraft, j’ai mis un peu le temps à comprendre comment marchait ce jeu (je suis vieux…). J’ai regardé des videos de kikoolol (d’ailleurs c’est super rude de se faire expliquer par un gosse en qui est loin de muer, j’ai souffert pour vous) et donc j’ai passé ma journée hier + ma nuit + ce matin pour faire un tour d’horizon. Et je trouve ça finalement très marrant! Car il y a vraiment pas mal de possibilités de modification.

En effet, le java ça se décompile très facilement même quand c’est obfusqué (c’est une protection qui consiste à renommer toutes les variables et méthodes en des noms super simple par exemple MethodDeOuf() devient a(), ce qui rend la lecture difficile).

Et donc je vous ai fait un petit tuto pour décompiler et paramétrer minecraft sur netbeans

 

1) Téléchargez la dernière version sur http://mcp.ocean-labs.de/index.php/MCP_Releases, pour pou c’était la version 726. Décompressez tout ça dans un répertoire temp sur votre bureau par exemple

2) Récupérez les dossiers de votre minecraft que vous avez acheté sous mac ça se trouve dans /Users/votrenom/Library/Application Support/minecraft/bin et ressources.Mettez les dans temp/mcp726/jars/

3) Récupérer le minecraft_server.jar (sur le site de minecraft) et le mettre dans temp/mcp726/jars/

4) Dans le répertoire temp/mcp726/ lancez ./updatetemcp.sh pour mettre à jour les fichiers pour résoudre l’obfusquation

5) Dans le répertoire temp/mcp276/ lancez ./decompile.sh
Maintenant vous avez les sources !

6) Lancez netbeans, créez un nouveau projet « minecraft », dans les propriétés rajouter

-les sources qui se trouvent dans temp/mcp726/src/minecraft

 

-veiller à être en java 1.6 (perdez pas de temps ya pas de solution pour le moment pour 1.7) Pour cela il faudra peut être rajouter la librairie java de votre systeme (/System/Library/Java/JavaVirtualMachines/1.6.0.jdk/Contents/Home un truc du genre)

-rajouter les librairies qui se trouvent dans temp/mcp276/jars/bin/

-rajouter les arguments qui vont bien dans mon cas:

MainClass: net.minecraft.client.Minecraft

Arguments: mettez votre username (je reviendrai dessus un peu plus tard

VM Arguments: -Xincgc -Xms1024M -Xmx1024M -Djava.library.path= »/Users/fred/Desktop/minecraft/mcp726/jars/bin/natives »

 

7) Et donc là ca devrait le faire vous pourrez lancer minecraft et le debugger :)
Le « username » c’est au cas où vous auriez un server minecraft de lancé et que vous cherchiez à vous y connecter. Je n’ai pas réussi à me connecter avec mon compte officiel pour trouver la solution faudrait regarder un peu plus en détail l’authentification voir modifier le server (début de piste https://github.com/search?q=minecraft+launch&type=Repositories&ref=simplesearch)
Bref si sur votre serveur vous voulez vous connecter tout en concervant l’evolution je vous conseille de modifier le server.properties l’option online-mode en false (online-mode=false)

Et voilà… à j’oubliais!

si vous compilez et générez le jar (repertoire dist) voici la commande pour lancer à la main

/System/Library/Java/JavaVirtualMachines/1.6.0.jdk/Contents/Home/bin/java -Xincgc -Xms1024M -Xmx1024M -cp « ../lib:../lib/*:../minecraft.jar:../lib/jinput.jar:../lib/lwjgl.jar:../lib/lwjgl_util.jar » -Djava.library.path=./natives -jar minecraft.jar username

Sinon dans temp/mcp726/ vous retrouverez la commande ./reobfuscate.sh puis ./recompile.sh (je n’ai pas testé car je n’en ai pas besoin et à mon avis ça va pas marcher car je suis en jdk 1.7…)et après vous pourrez refaire le jar, remplacer le minecraft original,etc…

 

Voilà après il y a plein de tutos sur le web pour créer vos armes, objets, mondes,…

par exemple ici

 

So Enjoy!

Du rêve à la réalité

Hello,

 

J’ai tenté de créer ma chaine de réalisation de la conception en passant par la fabrication à l’aide de:

-Blender pour la modélisation

-PyCam pour la génération du Gcode

-EMC2 pour l’usinage

 

Cette chaine peut être sympa pour des vrais modélisations 3D complexe. Mais il faut savoir que c’est super long!!!! et il n’y a pas moyen de faire plus simple pour une plaque avec une poche,….

Même si j’ai trouvé cette excellente page html qui peut faire plein de chose ça ne convient pas du tout !

Du coup j’ai tenté plein de choses et la dernière solution que j’ai trouvé est Librecad pour la modélisation (c’est un Autocad sous linux) et HeeksCad (qui va générer le gcode) tout en gardant emc2 car lui fonctionne très bien.

Librecad:

Voici le lien où vous trouverez tout ce qu’il faut pour l’installer http://librecad.org/cms/home.html
Et ici un Tuto de Qcad (qui ressemble car librecad eest un fork) mais je ne vous le conseille pas regardez directement plus bas vous aurez tout dans une seule vidéo

HeeksCad:

Donc là c’est pas la même va falloir compiler tout ça… Mais je vous conseille de le faire directement sur votre machine emc2 (faites des sauvegardes mais il n’y a pas de risque) vous ne rencontrerez pas d’erreur.

J’ai fait un copié collé d’un site (dès que je le retrouve je mets la source et dès que je me motive je traduis

 

  • Install the dependencies

The following command will install the required packages. apt-get will prompt you to accept a large number of additional dependencies. Accept them as well.

sudo apt-get install git subversion libwxbase2.8-dev cmake build-essential libopencascade-dev libwxgtk2.8-dev libgtkglext1-dev python-dev cmake libboost-python-dev

Get a cup of coffee while all this downloads and installs.

 

  • Downloading code

The codebase has been transferred from subversion to git. One advantage of this is now heekscad, heekscnc, libarea, libactp, and opencamlib can be checked out with one command:

git clone –recursive git://github.com/Heeks/heekscad.git

 

  • Install HeeksCAD

The following commands describe how to compile and install HeeksCAD.
cd heekscad

cmake

.make package

sudo dpkg -i heekscad_*.deb

  • Install HeeksCNC

The following commands describe how to compile and install HeeksCNC.

cd heekscad/heekscnc/cmake

.make packagesudo dpkg -i heekscnc_*.deb #only one .deb to install, but the filename may change

 

  • Install the helper libraries (IMPORTANT)

HeeksCNC uses a number of libraries to perform various operations. Install all of them or only the ones you plan to use.

Install libareaarea.so is required for pocket operations.

cd heekscad/heekscnc/libarea/make clean

make

sudo make install

 

Install libactpactp.so is required for adaptive roughing operations. This may be removed from git soon thus you may want to skip it

cd heeskcad/heekscnc/libactp/PythonLib

make clean

make

sudo make install

Install opencamlib

opencamlib is the replacement for pycam. It’s required for zigzag operations.

cd heekscad/heekscnc/opencamlib/src

make clean

cmake .make

sudo make install

 

Voilà normalement tout s’est bien passé donc voici un tuto simple avec tout ce qu’il y a a savoir issue d’un très très très bon site que j’adore pour moi je le qualifierai comme « le » site du DIY fr

Sinon il y a http://code.google.com/p/heekscad/wiki/VideoTutorials

 

So enjoy!

 

[UPDATE] il y a aussi openscad qui n’a pas l’air mal surtout pour les développeurs ;) dès que je teste je vous fais un retour.

http://www.openscad.org/

http://www.makerbot.com/blog/2012/04/30/openscad-intermediates-how-to-make-organic-shapes/
http://www.linuxgraphic.org/tutoriels/caodao/220-debuter-avec-openscad

Un transistor = interrupteur?

Hello,

Un transistor est un composant électronique qui peut servir de nombreuses façons.

Il peut servir essentiellement d’ampli ou d’interrupteur. C’est grâce à ce dernier mode que depuis une cinquantaine d’année les ordinateurs révolutionnent le monde… de simple interrupteurs…

 

Donc si pour vos petites bidouilles vous avez besoin de cela voici un petit lien pour mieux appréhender cela si vous ne savez pas comment faire.

Dernière chose voici un très bon tuto pour faire un intervallomètre pour votre appareil photo préféré (faites attention quand même à vérifier que cela est compatible avec votre appareil photo, moi j’ai un Canon et le schéma est différent de celui indiqué dans le tuto)

 

Enjoy

Password par défaut de votre routeur

Hello,

 

Si comme moi vous ne vous souvenez jamais du mot de passe installé par défaut sur votre routeur, voici un lien qui vous le rappellera :)

 

So enjoy!

Générateur ascii

Hello,

 

Si un jours vous voulez intégrer un logo ascii dans votre code rien de mieux que ce superbe générateur ascii !!

http://www.network-science.de/ascii/

 

So Enjoy!

.-..-. _       .-.                   .-. .---.
: `' ::_;      : :                  .'.' `--. :
: .. :.-. .--. : `-.  .--.  .--.   .'.'_   ,','
: :; :: :'  ..': .. :' .; :' .; :  :_ ` :.'.'_
:_;:_;:_;`.__.':_;:_;`.__.'`.__.'    :_: :____;

C'est quoi un hacker ???

Hello,

 

Voici quelques reportages pour vous prémunir.Diffusés sur Arte et France 4 à voir !

 

Enjoy!

Le debug série d'un arduino Mac OSX

Hello !

Alors mission du jours travailler sur du port série et regarder ce qu’il s’y passe. Par exemple si comme moi vous voulez faire une discussion série entre un arduino et un soft de votre composition le soucis c’est qu’une fois la connection établie sur le port série et le soft personne d’autre ne peut s’y connecter… Même avec toute la meilleur volonté du monde des debuggeurs dont vous faites parti si vous rencontrez un problème vous risquez de ramer longtemps pour trouver la cause du problème même avec des serial.print().

Le but du jeu ici est de mettre en place un espion qui va recevoir/envoyer sur le même port série que l’arduino. Les ports de sortie 0 et 1 de l’arduino correspondent à ce qui se déroule en RX/TX sur l’avr. Il ne vous suffit que de trouver un petit appareil UsbToUart ça coute presque rien. (je vous conseille peut être un USB to FTDI ça vous fera l’économie d’un drivers à installer et le résultat sera le même)

Dans mon cas, j’ai pris un UsbToUART avec un CP2102… donc il faut pour commencer un nouveau drivers :( vous trouverez cela directement sur le site du fabricant du composant Il est dispo pour plein d’os (moi je n’ai testé que sur Mac OSX)
Une fois le drivers installé et la machine redémarrée en branchant votre clé UsbToUart vous pourrez exploiter le port série.
Pour cela je vous conseille un terminal série vous pourrez bien utiliser la commande du terminal

moon:fred$>ls /dev/tty.*

Vous aurez comme résultat tous ce qu’il y a en usb sur votre ordinateur. C’est intéressant pour récupérer le nom de ce nouvel appareil pour la suite.

moon:fred$>screen portname datarate

Cela vou affichera le retour sur le port série.
Bon de cette façon, c’est mignon mais ce ne permet pas d’envoyer de données (TX) mais que de recevoir(RX). Donc ce que je vous conseille c’est de télécharger une petite appli qui s’appelle coolterm (c’est ce que j’utilise) ou bien Zterm ça marche aussi…

 

Après niveau branchements c’est simple RX de l’usbtouart sur RX de l’arduino et TX de l’usbtouart sur TX de l’arduino. Ca peut paraitre bizarre mas c’est comme ça soit le nommage de l’usbtouart ou de l’arduino est noté à l’inverse (car normalement le TX est branché sur le RX et le RX sur le TX). Au pire si vous recontrer un petit soucis faut intervertir et le résultat devrait apparaître.

Puis n’oubliez pas de brancher le GND. Je suis un peu un boulet ou plutot un n00b et j’ai mis le temps à comprendre pourquoi ça buggait… :)

 

Je me suis fait une petite boite portable pour faire mes devs tranquillou. Voilà ce que ça donne:

 

Vous lancez sur le port usb de votre debuggueur usbtouart. Et voilà facile la vie :)

Cette solution est à mon goût plus intéressante car on récupère brut de fonderie ce qui ce passe entre l’arduino et le soft qui communiquent. Cela va vous permettre de vraiment suivre la discussion.

Autrement il est possible d’utiliser d’autres port série que les port 0 et 1 de sortie de l’arduino grâce à serial ou à la librairie softwareserial et d’y afficher certaine choses si vous le souhaitez.
[UPDATE]
Voici un petit lien à consulter pour mettre en place un port virtuel et ne pas être embêté lors d’un problème de connexion
Voilà enjoy!

Tagged , , ,