Category Archives: DIY

Kankun smart plug

Hello,

A la demande « pressente » de @iooner :p je vais vous parler d’un produit que je viens de recevoir à la maison pour piloter une prise de courant.

Ce petit joujou est en fait un relai piloté par une carte supportant linux (OpenWrt) en wifi. C’est un produit qu’on trouve sur Amazon (désolé @iooner en effet c’est qu’en amérique du nord qu’on trouve ça pour le moment) ou sur alibaba (@iooner t’as peut être une chance :p) et il est vraiment donnée pour 30$.

Kankun_KK-SP3_Board_Large New-2014-CN-Ver-Original-Kankun-Smart-Plug-Wifi-Remote-Control-Socket-Intelligent-Charger-Wireless-Control

 

Bon je vous passe le fait qu’il y a des applications iphone et android qui vous permette de piloter et de programmer cela facilement.

Si je vous en parle c’est parce que la base est de l’openwrt et que pour le coup ça devient facile de faire ce que l’on veut avec. :)

Pour commencer il faudra initialiser votre prise avec un téléphone (android ou ios)
C’est très bien expliqué dans la notice et ça marche bien pour le connecter à votre réseau wifi. Une fois que c’est fait vous pouvez y accéder depuis le réseau facilement avec leur application.

Mais ce qui est top et le plus magique c’est qu’on peut accéder à sa prise en ssh :D

Pour cela rien de plus simple. Faut juste trouver l’ip sur votre réseau mais ça je vous laisse trouver l’outil pour ça

 ssh root@XXX.XXX.XXX.XXX

après faut le mot de passe pour moi c’est celui là qui a marché

p9z34c

Pour d’autres c’est admin et d’autres encore il faut faire un telnet XXX.XXX.XXX.XXX et un passwd pour initier le password.

Capture d’écran 2014-12-05 à 23.36.00

et voilà maintenant vous avez un petit linux facilement accessible :)

Mais comme je veux pousser un peu plus loin le truc et me faire un lien avec un serveur centralisant le pilotage de plusieurs prises il faut que je trouve un moyen facile de piloter tout ça. C’est là qu’intervient la bonne communauté du plug X)

On va implémenter un petit script cgi pour piloter depuis une requête http la prise.

Pour cela toujours connecté en ssh, il faut se créer un petit répertoire /www/cgi-bin
et construire le script cgi, json.cgi comme suit (un petit coup de vi)

#!/bin/sh
echo « Content-Type: application/javascript »
echo « Cache-Control: no-cache, must-revalidate »
echo « Expires: Sat, 26 Jul 1997 05:00:00 GMT »
echo

VERSION=0.0.1
RELAY_CTRL=/sys/class/leds/tp-link:blue:relay/brightness
TIMINGS=`tail -n+3 /etc/online.txt | sed ‘:a;N;$!ba;s/\n/ », »/g’`
IP_ADDRESS=`ifconfig wlan0 | sed ‘:a;N;$!ba;s/\n/ », »/g’ | grep -E -o ‘[0-9]+\.[0-9]+\.[0-9]+\.[0-9]+’ | head -n 1`

get=$(echo « $QUERY_STRING » | sed -n ‘s/^.*get=\([^&]*\).*$/\1/p’ | sed « s/%20/ /g »)
set=$(echo « $QUERY_STRING » | sed -n ‘s/^.*set=\([^&]*\).*$/\1/p’ | sed « s/%20/ /g »)
callback=$(echo « $QUERY_STRING » | sed -n ‘s/^.*callback=\([^&]*\).*$/\1/p’ | sed « s/%20/ /g »)

case « $get » in
state)
case « `cat $RELAY_CTRL` » in
0) echo « $callback({\ »state\ »:\ »off\ »}) »
;;
1) echo « $callback({\ »state\ »:\ »on\ »}) »
;;
esac
;;
timing)
echo « $callback({\ »timings\ »:[\ »$TIMINGS\ »]}) »
;;
esac

case « $set » in
on)
echo 1 > $RELAY_CTRL
echo « $callback({\ »ok\ »:true}) »
;;
off)
echo 0 > $RELAY_CTRL
echo « $callback({\ »ok\ »:true}) »
;;
esac

if [ -z « $get » ] && [ -z « $set » ]; then
echo « $callback({\ »info\ »:{\ »name\ »:\ »kankun-json\ »,\ »version\ »:\ »$VERSION\ »,\ »ipAddress\ »:\ »$IP_ADDRESS\ »},\ »links\ »:{\ »meta\ »:{\ »state\ »:\ »http://$IP_ADDRESS/cgi-bin/json.cgi?get=state\ »,\ »timing\ »:\ »http://$IP_ADDRESS/cgi-bin/json.cgi?get=timing\ »},\ »actions\ »:{\ »on\ »:\ »http://$IP_ADDRESS/cgi-bin/json.cgi?set=on\ »,\ »off\ »:\ »http://$IP_ADDRESS/cgi-bin/json.cgi?set=off\ »}}}) »
fi

 

Vous retrouverez le code ici

https://github.com/homedash/kankun-json

ensuite il n’y a plus qu’à s’amuser avec les requêtes qui vont bien
pour avoir des infos: http://$IP_ADDRESS/cgi-bin/json.cgi
Jour:

http://$IP_ADDRESS/cgi-bin/json.cgi?set=on

Nuit:

http://$IP_ADDRESS/cgi-bin/json.cgi?set=off


et voilà bon évidemment ce n’est pas protégé par mot de passe mais bon normalement il n’y a personne d’autre qui va lancer ce genre de requête dans mon réseau interne…même si il ne faut pas oublier que c’est qd même un boitier chinois à 30$ et que ça se trouve c’est une porte d’entrée pour la nsa chinoise #parano… mais bon faut tester. Un petite page html dans le répertoire /www/ pour que http://$IP_ADDRESS soit clean. Voir même y créer 2 gros boutons ON/OFF utilisant les liens précédents.

voilà il y a aussi plein d’info sur la petite communauté

https://plus.google.com/communities/115308608951565782559

Bon c’est vrai que c’est pas mal et en plus c’est tout petit mais ça ne vaut pas ma multiprise « Nicolas » en cpl :)

Allez je vous laisse vous amuser avec ce super plug an.. à bientôt X)

So enjoy!

RTL SDR – la clé à l’écoute

Bonjour,

Je me suis acheté un petit joujou pour geek :)

FM-DAB-DVB-T-USB-DVB-T-RTL2832U-R820T-Support-LINUX-WIN7

une clé usb pour recevoir la tv et la fm vous allez me dire. Ouais et alors …

Et bien c’est bien plus que ça!! Car depuis quelques temps est apparu des applications qui permettent d’exploiter pleinement ces clés usb sur une grande plage de fréquence.
Donc vous pouvez imaginer plein de choses… Si vous manquez d’idées jetez un oeil ici car il se passe pas mal de choses sur les ondes :)
Pour commencer on va s’amuser à écouter les avions. En effet il faut savoir que les avions émettent tout un tas d’information (vitesse, altitude, position…) sur les ondes et n’importe qui peut écouter.Pour cela il vous faudra une clé RTL/SDR que vous trouverez très facilement chez amazon ou sur ebay. Les mots clés: SDR et Realtek RTL2832U. Après il n’y a plus qu’à brancher installer 2-3 drivers et application pour visualiser sur une belle map google les avions qui circulent aux alentours.ScreenArticleSDRVous pouvez l’installer sur Mac OSX et sur linux sans problème après sous windows je vous laisse vous débrouiller.Ici on va traiter notre cas sur linux (sur Mac avec macport ça se fait facilement)On va donc récupérer un petit logiciel qui s’appelle dump1090 (1090 c’est pour la fréquence)

git clone https://github.com/antirez/dump1090

j’ai dû installer au préalable cmake, libboost, librtlsdr-dev et usb-1.0 pour pouvoir compiler, vous aurez sûrement d’autres choses à installer  (je suis sur Kali) pour vous inspirer regardez ici ou ici

donc un petit cmake dans le répertoire de dump1090. Vous verrez il n’y a pas beaucoup de fichier. Je pense que vous pourrez même facilement rentrer dans le code source pour vous l’approprier et faire d’autres choses. Un projet d’école intéressant.

Bon maintenant vous pouvez lancer l’application. Il y a plusieurs mode. Un mode classique qui va vous afficher dans le terminal tous les avions au dessus de votre tête. Intéressant mais pas très fun.

Il y a un deuxième mode qui vous permet d’afficher en temps réel la position de l’avion sur google map :)

./dump1090 –net –net-ro-port 31001 –net-http-port 8080

et vous n’aurez plus qu’à vous connecter avec votre navigateur préféré sur http://127.0.0.1:8080 et vous verrez ce que l’on voit un peu plus.

pour plus de détails sur les commandes disponibles regardez sur le github d’antirez

Voilà un petit projet fun que vous pourrez perfectionner en mettant une antenne plus adaptées mais surtout voyez ce projet comme un cas d’école intéressant pour rentrer dans la rtl sdr. Le code source n’est pas inacessible donc amusez vous à le modifier. Il y a tellement de possibilités!!

 

So enjoy!!

 

 

 

 

Installer Kali sur un macbook pro mid-2012

Bonjour,

Voici un petit article pour reprendre contacte avec vous car depuis cet été il y a eu pas mal de changement dans ma vie perso… Je vous passe les détails, mais aujourd’hui je me retrouve à Montréal à faire mes petites bidouilles ;)

Donc ma problématique aujourd’hui, c’est que Mac Osx c’est bien mais dès que je veux aller plus loin depuis la dernière version Mavericks, je n’arrête pas de tout casser :)

Certes je ne suis peut être pas doué ou Mavericks n’est pas encore assez mûre ou je ne sais quoi… mais depuis quelques temps je regardais du côté de l’oeil Backtrack qui aujourd’hui s’appelle Kali avec intérêt tout du moins par curiosité sur la sécurité.

Bon je ne suis pas très rassuré ou très confiant de basculer toutes mes données personnelles sur un ordi avec comme os Kali… mais en même est ce que ça n’a jamais été un risque avec les autres os…

 

Bref, arrêtons de trop réfléchir et commençons à agir!

 

Pour commencer il vous faut une clé USB 4Go au moins ça devrait suffir.

Remarque: la peur de ne pas pouvoir revenir en arrière est présente mais après tous les essais, j’ai constaté que du moment où vous ne trifouillez pas la partition de boot et de restore de la machine, vous pourrez toujours faire un restore complet.Avec une simple connexion internet (wifi et peut être ethernet) avec un simple cmd-R au démarrage vous pourrez réinstaller MacOsx.

 

1)  Sur votre Mac , depuis l’utilitaire de disque créez une seconde partition de la taille que vous voulez faire votre OS.

disk-utility-partition1

Vous pouvez la créer en fat32 si vous voulez mais de toute façon à l’installation de Kali vous la reforméterez .

Attention si votre disque principal est crypté ce tuto ne marchera pas. J’ai fait pas mal d’essai et du coup je me suis résigné à remettre mon disque en non crypté car autrement faut écrire sur la partition EFI du mac et donc il y avait un risque de “fucker” (expression montréalaise qui m’est chère aujourd’hui) la récupération de l’os

2)  clé usb

On va utiliser Unetbootin pour installer Kali sur la clé usb car les commande dd qu’on trouve sur le tuto ne permettent pas d’installer un EFI

– Téléchargez l’iso de Kali sur leur site internet

– Installez Kali sur la clé usb avec Unetbootin

– Sur la clé, créez un répertoire EFI dans lequel vous mettrez tous les fichiers ftp://mirrors.kernel.org/fedora/releases/18/Fedora/x86_64/os/EFI/

– il faudra modifier le fichier grub.cfg pour pouvoir lancer Kali

 

# Config file for GRUB2 – The GNU GRand Unified Bootloader
# /boot/grub/grub.cfg

# DEVICE NAME CONVERSIONS
#
# Linux Grub
# ————————-
# /dev/fd0 (fd0)
# /dev/sda (hd0)
# /dev/sdb2 (hd1,2)
# /dev/sda3 (hd0,3)
#
# root=UUID=dc08e5b0-e704-4573-b3f2-cfe41b73e62b persistent

set menu_color_normal=yellow/blue
set menu_color_highlight=blue/yellow

function load_video {
insmod efi_gop
insmod efi_uga
insmod video_bochs
insmod video_cirrus
insmod all_video
}

load_video
set gfxpayload=keep

# Timeout for menu
set timeout=5

# Set default boot entry as Entry 0
set default=0
set color_normal=yellow/blue

menuentry « Kali – Boot Non Persistent Mode » {
set root=(hd0,1)
linuxefi /live/vmlinuz boot=live noconfig=sudo username=root hostname=kali
initrdefi /live/initrd.img
}

menuentry « Kali – Boot Persistent » {
set root=(hd0,1)
linuxefi /live/vmlinuz boot=live noconfig=sudo username=root hostname=kali persistence
initrdefi /live/initrd.img
}

menuentry « Kali Failsafe » {
set root=(hd0,1)
linuxefi /live/vmlinuz boot=live config memtest noapic noapm nodma nomce nolapic nomodeset nosmp nosplash vga=normal
initrdefi /live/initrd.img
}

menuentry « Kali Forensics – No Drive or Swap Mount » {
set root=(hd0,1)
linuxefi /live/vmlinuz boot=live noconfig=sudo username=root hostname=kali noswap noautomount
initrdefi /live/initrd.img
}

menuentry « Kali Graphical Install » {
set root=(hd0,1)
linuxefi /install/gtk/vmlinuz video=vesa:ywrap,mtrr vga=788
initrdefi /install/gtk/initrd.gz
}

menuentry « Kali Text Install » {
set root=(hd0,1)
linuxefi /install/vmlinuz video=vesa:ywrap,mtrr vga=788
initrdefi /install/initrd.gz
}

 

 

Et voilà votre clé est prête à être démarrée sur OSX

 

3) Mettez la clé sur votre MacOSX démarrez le et restez appuyé sur la touche « alt » pour arriver sur le boot et vous verrez apparaître un disque dur qui s’appelle EFI. Cliquez dessus et lancez l’installation de KALI sur la partition créée précédemment!!!

4) Une fois que c’est fait, redémarrez votre Mac et bootez normalement, ça devrait démarrer sur Maverick.

5) Téléchargez rEFInd pour macosx/linux. http://sourceforge.net/projects/refind/files/0.7.6/refind-bin-0.7.6.zip/download

6) C’est une archive à décompresser sur son disque. Un petit

sudo chmod +x install.sh

pour donner les droits d’execution pour le fichier install.sh et lancez la commande depuis le répertoire d’installation avec le terminal

./install.sh –alldrivers

Voilà maintenant vous pouvez éteindre votre ordinateur. En redémarrant votre Os, vous devriez maintenant avoir un nouvel écran de boot de ce style. (désolé j’ai la flemme de faire des captures d’écran…. merci google image)

images

7) Surprise vous pouvez choisir votre distribution Kali et démarrer dessus. L’écran de login est un peu chelou, il faut saisir d’abord le login puis ensuite votre pass… enfin vous verrez. (la solution: il vous faudra créer un compte utilisateur autre que root pour qu’il vous propose directement des utilisateurs)

Deuxième et plus grande surprise tout marche out of the box!!!!! Je m’attendais d’après ce que dit les forum à devoir bidouiller le trackpad, la connexion wifi, l’acpi mais non tout marche directement!!!! (ma version de Kali est la 1.0.3)

kali-linux-menu

 

Pour personnaliser un peu le theme je vous conseille d’installer un utilitaire de perso pour  avoir  quelque chose de plus sympa

sudo apt-get install gnome-tweak-tool

Moi j’utilise un thème qui s’appelle Dorian:

http://gnome-look.org/content/show.php/Dorian+Theme?content=157200

À décompresser dans Usr/share/themes ;)

 

 

Dernières petites choses:

-pour la souris.

Allez dans le paramétrage et vous verrez dans la souris un onglet trackpad vous pourrez régler certains trucs.

Si vous souhaitez retrouver le mouvement naturel du trackpad MacOsx

dans le home du root. Créez un fichier .Xmodmap avec

pointer = 1 2 3 5 4 6 7 8 9 10 11 12

-pour les fonts qui ne sont pas très belle d’origine avec le gnome tweak tool vous pourrez changer ça mais auparavant faudra télécharger et installer des fonts supplémentaires déjà avec ça:

apt-get install ttf-liberation

Puis vous pouvez récupérer une typo idéale pour coder: inconsolata
http://www.levien.com/type/myfonts/inconsolata.html

 

Et voilà ready to hack!!!

 

 

liens d’inspiration de la bidouille

https://forums.kali.org/showthread.php?19266-How-to-install-Kali-with-EFI-and-dualboot-on-Macbook-Pro

https://wiki.archlinux.org/index.php/MacBook_Pro_8,1_/_8,2_/_8,3_%282011%29

https://forums.kali.org/showthread.php?19266-How-to-install-Kali-with-EFI-and-dualboot-on-Macbook-Pro

http://securitty.tumblr.com/post/54774007612/kali-linux-macbook-usb-boot-full-disk-encryption

 

Bidouille et pin

Hello,

 

Si comme moi vous avez gardé plein de matos électronique et qu’il vous arrive de vouloir bidouiller mais sans connaitre le détail des connectiques… Pour vous faire gagner du temps, il y a un catalogue relativement complet qu’il est toujours bien d’avoir sous le coude.

http://pinouts.ru/

 

 

So enjoy!

Arduino AT328p-pu et UsbAsp en C

Bonjour,

 

Je me suis demandé comment programmer directement un microcontroleur Atmel sans avoir à passer par Arduino et son bootloader. J’ai travaillé sur un AT328p-pu (vraiment celui qui se trouve sur un arduino)

Je me suis donc acheté sur ebay une petite clé usb asp pour rien avec frais de port offert. Autant dire qu’ils sont quand même balaise pour faire de l’électronique aussi peu chère…

Cette clé usb est basée sur http://www.fischl.de/usbasp/ où vous retrouverez le schéma de cablage.

En plus de cette clé vous aurez besoin de:

1x  ATMEGA328P-PU

1x  Crystal  16 MHz

2x 22pF

2x  10Kohm 1% 1/4W resistor (one for reset, one for input switch)

1x  300ohm 1% 1/4W resistor (limitation of current of LED)

1x  LED

1x  L7805CV   (+5Vdc regulator) pour l’alimentation en 5v

2x  100uF (Filter capacitor) pour l’alimentation en 5V

 

Au passage voici le pinout du microcontroleur

Pour la connection attention c’est compliqué… le MISO au MISO, le MOSI au MOSI, 5V au 5v, le GND au GND et le /RST au /RST…

 

Donc ensuite, sur votre ordinateur, sur votre os linux préféré, ici, archlinux (mais sa doit être similaire sur d’autres distributions)

Installez les applications qui vont bien

pacman -S avr-gcc avr-binutils avr-gdb avr-libc avrdude

Pour faciliter la suite vous pouvez installer « sudo »

pacman -S sudo

vous devrez modifier le fichier /etc/sudoers en décommentant %wheel ALL=(ALL) ALL

Voilà après ce sera plus simple. Donc ensuite, on va essayer avec un programme super simple blink de la led 13.

 

Voilà un exemple de code « blink.c »

#include <avr/io.h>
#include <util/delay.h>

enum {
 BLINK_DELAY_MS = 1000,
};

int main (void)
{
 /* set pin 5 of PORTB for output*/
 DDRB |= _BV(DDB5);

 while(1) {
  /* set pin 5 high to turn led on */
  PORTB |= _BV(PORTB5);
  _delay_ms(BLINK_DELAY_MS);

  /* set pin 5 low to turn led off */
  PORTB &= ~_BV(PORTB5);
  _delay_ms(BLINK_DELAY_MS);
 }

 return 0;
}

 

Pour compiler:

avr-gcc -mmcu=atmega328p -Wall -Os -o blink.elf blink.c

Ensuite:

avr-objcopy -j .text -j .data -O ihex blink.elf blink.hex

Pour uploader:

avrdude -p m328p -c usbasp -e -U flash:w:blink.hex

Voici quelques commandes supplémentaires pour le fun:
pour dumper la flash

avrdude  -c usbasp -p m328p -U flash:r:blinkdump.hex:i

pour dumper l’eeprom:

avrdude  -c usbasp -p m328p -U eeprom:r:eedump.hex:i

lire les fusibles:

avrdude  -c usbasp -p m328p -U lfuse:r:-:h -U hfuse:r:-:h

Au passage un lien pour calculer les fusibles

http://www.engbedded.com/fusecalc/

 

Maintenant que le microcontroleur est programmé il faut vérifier si notre programme fonctionne.

Pour mettez en place un oscillateur et une led comme suit:

 

Puis il n’y a plus qu’à  alimenter votre microcontroleur +5v et GND. Et voilà!!!

 

Maintenant vous pouvez développer vos propres applications en C, dumper, uploader,…

 

So enjoy!

Bluetooth Serial avec UART et arduino

Hello,

Je suis en train de travailler sur un arduino et j’aimerai pouvoir communiquer avec lui à l’aide du bluetooth. Donc je suis parti voir du côté d’ebay fournisseur de composant élec à un prix intéressant. et j’ai trouvé ça.

Et donc voilà après réception de ce petit appareil  voilà venu le temps du paramétrage.En général, par défaut, la clé est paramétrée en: 9600, N, 8, 1. Son code pin par défaut est: 1234.

Si vous voulez modifier ça, il faut la connecter à un un port série. Pour faire ça, ils font aussi des clés usb to rs232 très bien faites pour rien.

Et donc dans le terminal
screen /dev/ttyUSB0 9600
(pour quitter ctrl+A)

Mais ça ne marche pas top du coup je vous conseille la console arduino, elle est toujours bien pratique
(Attention pas de caractère de fin!!)

Attention aussi il faut que la clé bluetooth ne soit pas apairée avec un appareil.

Voici donc les commandes de bases pour le paramétrage:

  • Pour vérifier que la connexion est présente

AT     réponse:OK

  • Pour set le baudrate pour faciliter la discussion..

AT+BAUDx    réponse:OKxxxxxx
où x est un numéro indiquant le baudrate
1-1200bps
2–2400bps
3–4800bps
4–9600bps
5–19200bps
6–38400bps
7–57600bps
8–115200bps
9–230400bps
A–460800bps
B–921600bps
C–1382400bps

  • Pour changer le nom de votre device

AT+NAMExxxx   réponse: OKsetname

  • Pour changer le code pin de pairage

AT+PINxxxx   réponse:OKsetPIN

quelques infos supplémentaires
Pin definition :

* PIO8 connects with LED cathodea with 470ohm series resistor in between. LED NEGATIVE connects to ground. It is used

to indicate the module state. After powered on, flashing intervals differ in different states.
* PIO9 is used to control LED indicating paring. It will be steady on when paring is successful.
* PIO11, module state switching pin. HIGH -> response to AT command; LOW or floating -> regular work status.
* With build-in reset circuit, reset is completed automatically after powered on.
* Steps to set to MASTER:
* Set PIO11 HIGH with a 10K resistor in between.
* Power on, module comes into AT Command Response Status
* Open HyperTerminal or other serial tool, set the baud rate 38400, 8 data bits, 1 stop bit, no parity bit, no Flow

Control
* Via serial port, send characters « AT + ROLE = 1 r n »,if successful, return « OK r n », where r n is carriage return.
* Set PIO11 LOW, re-power, then in Master state, automatically search for slave module and connect.

 

et voilà maintenant vous pouvez connecter votre clé BT à un arduino et vous amuser à communiquer en Serial :)

 

So Enjoy!

Multiprise over ethernet

 

Hello,

 

Je vous partage une petite idée que j’ai réalisé il y a près de 2 ans maintenant mais que je n’ai pas eu l’occasion de la partager, alors la voilà enfin… J’ai réinventé la multiprise en la rendant commandable depuis internet. Tout en « conservant’ l’aspect d’une simple multiprise c’est à dire avec un fil électrique a brancher sur la prise murale.

Et voilà ce que ça donne:

 

Bon c’est vrai que c’est un peu gros et un peu moche mais c’est une bidouille d’un week end…Soyez indulgent :)

Et à l’oeuvre:


 

Bon ça a l’air de rien comme ça mais l’intérêt c’est que où que vous branchiez votre multiprise cela vous permettra de commander les appareils branchés dessus!!!!
Comme depuis votre smartphone favoris ou bien un server qui automatiserait le pilotage de tout ça. Imaginez tout ce qui n’était pas commandable le deviens grâce à la multiprise Nicolas..euh la multiprise over ethernet.

Pour réaliser ça c’est assez simple, il vous faut:

-2 modules courant porteur que vous ne craignez pas d’exploser (moi j’avais une dizaine de DHP 200 de chez DLink en spare qui est qq chose de vieux maintenant donc ça marchera facilement avec n’importe quel CPL)

-un arduino

-un ethernet shield

-un transfo pour alimenter un arduino

-des relais 220V/10A (ou moins d’ampérage après à vous de voir ce que vous branché dessus) j’avais trouvé des plaques toutes faites sur ebay avec les transistors et les borniers qui vont bien car je suis un peu mou du cul ;)

-un boitier prise mural. Moi j’ai pris un bloc 3 prises après à vous de voir combien de relais vous voulez câbler

 

et pour finir qq dominos, des wagos, du câble 220 et un peu d’huile de coude…

 

Si j’oubliais, très important!!!!!! Il faut une boîte en bois que l’on trouve facilement chez les cavistes! Attention je ne vous pousse pas à consommer ;)

 

La « petite » boîte Nicolas est du plus bel effet… On est DIY ou on ne l’est pas :)

 

Donc voici le principe de fonctionnement:

 

Voici quelques photos du projet:

 

 

 

Pour le code source

(!! Attention je ne sais plus si c’est la dernière version débugguée donc à tester!!!)

Le code est basé sur webduino http://code.google.com/p/webduino/

 

#include « Ethernet.h »

#include « WebServer.h »

 

 

template<class T>

inline Print &operator <<(Print &obj, T arg)

{ obj.print(arg); return obj; }

 

 

// CHANGE THIS TO YOUR OWN UNIQUE VALUE

static uint8_t mac[] = { 0xDE, 0xAD, 0xBE, 0xEF, 0xFE, 0xED };

 

// CHANGE THIS TO MATCH YOUR HOST NETWORK

static uint8_t ip[] = { 192, 168, 2, 123 };

byte gateway[] = { 192, 168, 2, 123 };

byte subnet[] = { 255, 255, 255, 0 };

 

#define PREFIX «  »

 

WebServer webserver(PREFIX, 80);

 

void outputPins(WebServer &server, WebServer::ConnectionType type, bool addControls = false)

{

P(htmlHead) =

« <html> »

« <head> »

« <title>Ma multiprise web</title> »

« <style type= »text/css »> »

« BODY { font-family: sans-serif } »

« H1 { font-size: 14pt; text-decoration: underline } »

« P  { font-size: 10pt; } »

« </style> »

« </head> »

« <body> »;

 

int i;

server.httpSuccess();

server.printP(htmlHead);

 

if (addControls)

server << « <form action=' » PREFIX « /’ method=’post’> »;

 

server << « <h1>Ma multiprise web</h1><p> »;

 

 

int val = analogRead(0);

 

//prise 1

if (val >150)

{

val =1;

}else

{

val=0;

}

server << « Prise n°1 : « ;

server.radioButton(« d4″, « 1 », « On », val);

server <<  » « ;

server.radioButton(« d4″, « 0 », « Off », !val);

server << « <br/> »;

 

//prise 2

int val2 = analogRead(1);

if (val2>150)

{

val2 =1;

}else

{

val2=0;

}

server << « Prise n°2 : « ;

server.radioButton(« d2″, « 1 », « On », val2);

server <<  » « ;

server.radioButton(« d2″, « 0 », « Off », !val2);

server << « <br/> »;

 

//prise 3

int val3 = analogRead(2);

if (val3>150)

{

val3 =1;

}else

{

val3=0;

}

server << « Prise n°3 : « ;

server.radioButton(« d7″, « 1 », « On », val3);

server <<  » « ;

server.radioButton(« d7″, « 0 », « Off », !val3);

server << « <br/> »;

server << « <br/> »;

 

 

if (addControls)

server << « <input type=’submit’ value=’Submit’/></form> »;

 

server << « </body></html> »;

}

 

void formCmd(WebServer &server, WebServer::ConnectionType type, char *url_tail, bool tail_complete)

{

if (type == WebServer::POST)

{

bool repeat;

char name[16], value[16];

do

{

repeat = server.readPOSTparam(name, 16, value, 16);

if (name[0] == ‘d’)

{

int pin = strtoul(name + 1, NULL, 10);

int val = strtoul(value, NULL, 10);

digitalWrite(pin, val);

}

} while (repeat);

 

server.httpSeeOther(PREFIX « / »);

}

else

outputPins(server, type, true);

}

 

void setup()

{

// set pins 0-8 for digital input

for (int i = 0; i <= 9; ++i)

pinMode(i, INPUT);

pinMode(9, OUTPUT);

 

 

Ethernet.begin(mac, ip, gateway, subnet);

webserver.begin();

//  Serial.println(« Webserver On »);

 

webserver.setDefaultCommand(&formCmd);

}

 

void loop()

{

// process incoming connections one at a time forever

webserver.processConnection();

 

// if you wanted to do other work based on a connecton, it would go here

}

 

 

 

So enjoy !!!

Cintrage de bois

Hello,

 

Je me demandais comment faire pour cintrer du bois et bien il n’y a rien de plus « simple »:

 

Soit du lamélé collé http://www.youtube.com/watch?v=tTNkckKE36U

Soit à la vapeur http://www.youtube.com/watch?v=OOIJXDZXB3g

Je pense que cette deuxième option (avec fabrication d’une petite étuve) me tente bien…

 

Si jamais je fais quelque chose je partagerai tout ça ici! Autrement voici quelques conseils ici puis des explications plus complètes ici et enfin un bouquin à ce sujet chez amazon
So Enjoy!!

 

Recherche de brevets

Bonjour,
Je suis en train de voir comment déposer des brevets et qu’est ce que je galère pour voir ce qui existe déjà…Donc si jamais ça peut vous intéresser voici quelques outils pour rechercher:

-marques http://bases-marques.inpi.fr/

-design http://bases-modeles.inpi.fr/

-brevets http://fr.espacenet.com/

 

Un moteur de recherche très connu qui fait aussi dans le brevet https://www.google.fr/?tbm=pts
So enjoy!

Origami

Hello,

 

Pour les fan d’origami voici quelques informations à regarder et à plier ;)

Il y a un très bon soft sous windows à tester!!!!!! Il vous permettra à partir de modèle 3d de générer le patron que vous aurez ensuite à plier :)

http://www.tamasoft.co.jp/pepakura-en/

 

un site sympa sur le sujet

http://www.langorigami.com/

 

Un petit peu de théorie sur le dépliage

http://courses.csail.mit.edu/6.885/fall04/erik_notes/anydpi/L18_slides.pdf

 

Et quelques bouquins

http://www.amazon.com/Origami-Design-Secrets-Mathematical-Methods/dp/1568811942/ref=pd_vtp_b_5

http://www.amazon.com/Folding-Techniques-Designers-Sheet-Form/dp/1856697215/ref=pd_vtp_b_3